Caricom : une commission régionale sur le cannabis


"CARICOM have mandated a Regional Commission on marijuana use"

La Caraïbe doit-elle légaliser ou dépénaliser le cannabis ?

La Caraïbe doit-elle légaliser ou dépénaliser le cannabis ? Cette question est posée par le président de la Caricom, Ralph Gonsalves.

La Caricom a ainsi décidé de mandater une commission régionale pour aborder cette question de l’usage de cannabis, alors que la dépénalisation est d’actualité dans plusieurs pays européens et d’amérique latine.

Lors de la dernière conférence des chefs de gouvernement de la Caricom, son président - également Premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines - Ralph Gonsalves, a déclaré qu’une commission avait été créée pour aborder la question de la dépénalisation et de la légalisation du cannabis.

L’organisation a déclaré qu’elle considère nécessaire une analyse "approfondie" et "attentive" des différentes implications découlant des mesures qui peuvent être envisagées sur cette question.

Cette commission devrait se pencher sur l’opportunité de permettre les usages médicaux et de dépénaliser la consommation de petites quantités de cannabis à des fins récréatives.

Elle devrait également étudier tous les sujets liés à l’usage du cannabis et toute les questions pertinentes sur le sujet afin de fournir des directives claires.

Un rapport est attendu pour la prochaine réunion des chefs de gouvernement de la Caricom, qui se tiendra en juillet.

Lors d’une conférence de presse, Ralph Gonsalves a également annoncé que l’organisation allait explorer les " avantages économiques qui pourraient être tirés de la culture du cannabis [1]" et aborder les préoccupations soulevées au cours des pourparlers concernant « les répercussions qui découleraient de la légalisation ou même de la décriminalisation de la marijuana » [2].


Communiqué

Press release n°52/2014
13 Mars 2014

Regional Commission to address the issues regarding marijuana use mandated by CARICOM Heads

Heads of Government of the Caribbean Community (CARICOM) have mandated that a Regional Commission be set up to address issues identified in relation to marijuana use.

This announcement was made by Chairman of the Conference of Heads of Government, Dr. the Hon Ralph Gonsalves during a press conference that concluded the 25th Intersessional Meeting Tuesday in St Vincent and the Grenadines on Tuesday.

Dr. Gonsalves disclosed that the Heads of Government engaged in intense discussions on the issue. The debate, he said, covered its medical use and the decriminalising of small quantities for recreational use. He explained that the economic benefits that might be derived from marijuana cultivation was also explored.

The Community Chairman expressed that there were also concerns raised during deliberations about the repercussions that would come from legalizing or even decriminalizing marijuana. Particular apprehensions were raised regarding potential public and mental health aspects of its use.

Heads of Government also recognised the need for careful in-depth research of the various implications of the measures contemplated during the deliberations.

The mandated commission is expected to address the issues identified along with any others deemed relevant in providing clear guidance for the tough decisions that will need to be made in relation to this matter. The Commission is expected to report to the Regular Meeting of the Conference in July 2014.

“In relation to this issue we have obviously taken more than baby steps. We want the issue to be addressed in a serious, mature manner” Dr. Gonsalves said.

Source : caricom.org

Plus d’informations sur la dépénalisation du cannabis :
www.cannabissansfrontieres.org
rbh23.com

A lire :

Cannabis : nouveaux modèles de régulation en Suisse (CSF)

Encadrée et responsable – Plaidoyer pour l’auto culture (rbh23)


Caricom : La Communauté caribéenne, en abrégé CARICOM (Caribbean Community, et en espagnol Comunidad del Caribe), regroupe plusieurs États anglophones de la Caraïbe, en plus du Suriname néerlandophone, et de Haïti, à la fois, francophone et créolophone.
— www.caricom.org

[1"the economic benefits that might be derived from marijuana cultivation"

[2"the repercussions that would come from legalizing or even decriminalizing marijuana"

Mis en ligne par Bitin Caraibe
 21/03/2014
 https://bitin.fr/caraibe/3752-caricom-une-commission-regionale.html

 En images

Voir aussi

Comment le cannabis peut sauver et soigner la planète

Comment le terrorisme et la guerre mondiale affecteront les fumeurs, et comment le cannabis peut sauver et soigner la planète... Des plantations de (...)

Pour nettoyer les sites pollués !
Les propriétés antibactériennes et anti-virales du cannabis sont bien documentées

Comment le terrorisme et la guerre mondiale affecteront les fumeurs, et comment le cannabis peut sauver et soigner la planète...

Des plantations de chanvre aident à éliminer les radiations

Le "New Scientist" d’avril a rapporté que la compagnie américaine Phytotech et l’académie Ukrainienne des Sciences Agricoles continuent à cultiver du chanvre dans le sol radioactif autour de Tchernobyl.

Après avoir transformé les plants, ils ont obtenus des fibres de chanvre propres et des restes de plantes riches en césium radioactif. Les restes contaminés sont brûlés dans des incinérateurs scellés qui retiennent toutes les cendres radioactives.

Malheureusement, cette méthode semble n’être en mesure que de retirer une petite portion du césium radioactif, puisque il est en grande partie fermement attaché aux particules du sol.

Marche Mondiale du Cannabis : Plusieurs centaines de milliers de (...)

La Marche Mondiale du Cannabis a rassemblé plusieurs centaines de milliers de manifestants dans le monde, dont quelques milliers dans plusieurs endroits en (...)

La Marche Mondiale du Cannabis attaque la "Narkozy" !
Communiqué de Cannabis Sans Frontières

La Marche Mondiale du Cannabis a rassemblé plusieurs centaines de milliers de manifestants dans le monde, dont quelques milliers dans plusieurs endroits en France.

Arrêtez la "guerre contre la drogue" !

A l’attention de Ban Ki-Moon et de tous les Chefs d’Etat : "Nous vous appelons à mettre un terme à la guerre contre la drogue et au régime de prohibition, (...)

A l’attention de Ban Ki-Moon et de tous les Chefs d’Etat
272,874 ont déjà signé ! Allons jusqu’à 500,000

A l’attention de Ban Ki-Moon et de tous les Chefs d’Etat :

"Nous vous appelons à mettre un terme à la guerre contre la drogue et au régime de prohibition, pour évoluer vers un système fondé sur la décriminalisation, la régulation, la santé publique et l’éducation. Cette politique vieille de 50 ans a échoué, elle renforce le crime organisé, détruit des vies et coûte des milliards. Il est temps de proposer une approche humaine et efficace."

272,838 ont déjà signé le 26 mai à 13h ! Allons jusqu’à 500,000 !