Festival au Féminin : La Guadeloupe à l’honneur à la Goute d’or

Du 1er au 8 mars 2011

FESTIVAL AU FÉMININ 2011 - 8ème édition
Du 1er au 8 mars 2011

Installation de sculptures dans l’espace urbain de la Goutte d’Or,
spectacles vivants, projections, lectures, débats... Espace « Peau…ésie ! »...

Aux théâtres du Lavoir Moderne Parisien et de la Reine
blanche, au Centre Musical Barbara, au Saaraba,
au Square Léon...

L’équipe du festival vous accueille aussi tous les après-midis du 2 au 8 mars dans son salon de thé itinérant (Lavoir Moderne Parisien)

Pour cette 8e édition, le Festival
au Féminin persiste et signe, au plus près de ses engagements : interpeler le
public sur la place de la femme dans notre société et dans l’art.

Interroger la condition féminine grâce à l’art, c’est aussi interroger la place de la
femme dans l’art.

L’extraordinaire métissage culturel et social du quartier de la Goutte d’Or
nous ouvre une fois de plus les portes d’un événement mettant en valeur les
lumières et les ombres de notre temps.

Concerts, pièces de théâtre, mais aussi spectacles de danse, débats,
lectures, et projections, sont au rendez-vous d’une édition marquée par le
thème de la transmission entre artistes confirmés et créateurs
émergents.

Paroles de quartier et d’outre-mer, paroles de mémoire et d’exil, paroles
d’identité et d’image, paroles de création, paroles de solitude, paroles
détenues ou libérées, paroles de vérité, paroles de vies… sont autant
de voix portées par des comédiennes, des metteurs en scène, des
chorégraphes, des plasticiennes, des cinéastes ou encore des universitaires…
Des paroles fortes et fortement actuelles.

Multiplier les lieux partenaires du 18e arrondissement et fédérer les
compétences artistiques autour d’un rendez-vous unique à Paris,
font partie des lignes directrices du Festival au Féminin.

Laëtitia Guédon

Veuillez trouver ci-dessous tout le détail de la programmation :

Théâtre : Sandrine, La destinée d’une trieuse de verre

Théâtre : Mercredi 2 Mars 2011 à 20h30

Sandrine, La destinée d’une trieuse de verre

Durée 1h30

Sandrine mène une vie normale. Elle fait du 6h/13h30 ou du 13h30/21h, ça dépend, dans l’usine de tri U-Pack, à séparer le verre des « corps étrangers ». Elle appelle sa mère cinq fois par jour. À ses heures libres Sandrine reste assise dans sa cuisine, et parfois va danser à la Carapate.

Un jour un homme frappe à sa porte, Jean-François le nouveau voisin… Il lui parle de ses cuisines Mobalpa, de son ex-femme et de ses enfants. Il est très occupé, et aussi terriblement seul. Un vent d’amour souffle autour de Sandrine. Seulement voilà …. Les glaces fondent quelque part dans la Baltique et au-delà. Sandrine entend la mer qui approche. Elle sent l’eau qui traverse subrepticement par en-dessous…

Le monde bascule et l’ordre des choses, lentement, se désagrège. Une baleine chante au dessus de Sandrine. Un calamar géant gît sur le tapis d’usine. Un ours caché non loin cherche désespérément de la nourriture…

« Enfin un spectacle d’une jeune compagnie à forte créativité qui, avec les sommaires éléments du théâtre, témoigne d’une radicalité esthétique digne, tous arts confondus, d’un Régy, Kaurismaki, Ozu et Fosse !...... »
Mouvement.net – 28 avril 2010


http://www.festivalaufeminin.com/

Mis en ligne par Bitin Caraibe
 18/02/2011
 https://bitin.fr/caraibe/Festival-au-Feminin-La-Guadeloupe.html

Messages

Voir aussi

Le "voyage" en France de Fatoumata l'Africaine
Le "voyage" en France de Fatoumata l'Africaine

Le "voyage" en France de Fatoumata l’Africaine

Le "voyage" en France de Fatoumata l’Africaine. Je m’appelle Laurent Chevallier. Je suis cinéaste et durant plus de vingt ans, j’ai réalisé plusieurs films en Guinée-Conakry (Djembefola, L’enfant (...)
LKP : La visite de Sarkozy en Guadeloupe
LKP : La visite de Sarkozy en Guadeloupe

LKP : La visite de Sarkozy en Guadeloupe

Dimanche 9 Janvier, jour de carnaval, Nicolas Sarkozy présente ses vœux aux colonies depuis la Guadeloupe. Le pays est sous haute surveillance militaire, les lieux sont aseptisés ; les invités sont (...)
 Bitin Caraibe | 2004 · 2020