TUNISIE : Solidarité des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe

Tunisie : jour 11 de la révolution

Solidarité des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe avec les Travailleurs et le Peuple Tunisien !

A bas la pwofitasyon !

Depuis plus d’un mois les jeunes, les travailleurs, le peuple de Tunisie, sont mobilisés contre le régime en place, contre l’exploitation et la domination.

Durant des semaines, cette mobilisation s’est dirigée contre les institutions garant de l’exploitation des travailleurs et du peuple au profit des multinationales, du maintien du régime de la terreur, garant donc de la pwofitasyon.

C’est donc un processus révolutionnaire qui a abouti à la chute de Ben Ali.

Le mouvement qui a vu la classe ouvrière, la jeunesse et le peuple descendre dans les rues et s’organiser en comité de défense a eu raison de Ben Ali malgré la répression sanglante ; plus d’une centaine de morts.

Démocratie et Souveraineté de la Nation Tunisienne.

Le peuple Tunisien a réussi à déchouké Ben Ali et ne veut pas se laisser déposséder de son avenir.

Nous assistons, comme cela s’est fait en Guadeloupe après les 44 jours de grève avec « leurs états généraux », à une tentative de reprise en main pour maintenir le système de pwofitasyon sans Ben Ali mais avec les mêmes ministres, les mêmes lois, y compris le parti de Ben Ali et sa politique de pillage mise en œuvre depuis des décennies.

C’est l’objectif du gouvernement d’union nationale formé par le premier ministre. Il s’agit de donner des gages au FMI, à l’Union européenne, aux pays occidentaux, notamment à la France, ….. pour le maintien des accords signés avec eux et surtout pérenniser l’exploitation, le mépris, la domination. En définitive, il faut rassurer le système capitaliste, maintenir, poursuivre et développer la pwofitasyon contre les Tunisiens.

La révolution ne fait que commencer.

Le peuple Tunisien ne veut pas se voir confisquer sa révolution. Il doit et veut décider lui-même de son avenir. C’est le sens des manifestations des 17 et 18 janvier qui ont entrainé la démission des ministres proches de l’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail). Le Peuple Tunisien scande : « De l’eau, du pain, dissolution du parti de Ben Ali, c’est tout le régime qui doit partir…. Nous voulons un gouvernement qui nous représente et applique nos choix ».

Comme le mouvement en Guadeloupe, le peuple Tunisien ouvre une voie qui met à l’ordre du jour le combat des travailleurs et des peuples du monde entier pour l’instauration de nouveaux rapports sociaux :

A bas l’exploitation ! A bas la pwofitasyon ! A bas la répression !

Solidarité des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe avec les Travailleurs et le Peuple Tunisien !

Vive les travailleurs et le Peuple de Tunisie ! Le Secrétaire Général de l’UGTG

Elie DOMOTA

Pointe-à-pitre, le 19 janvier 2011


Hedy Belhassine - HYB

http://hybel.blogspot.com/

HYB est le site gallo-mauresque d’un blogger du dimanche aux élucubrations hybrides.

Mis en ligne par Bitin Caraibe
 25/01/2011
 https://bitin.fr/caraibe/TUNISIE-Solidarite-des.html

Messages

Voir aussi

Le mouvement tunisien est politique et social

Entretien à deux voix de camarades militants tunisiens
Le mouvement tunisien est politique et social

Le mouvement tunisien est politique et social

Le monde entier vient d’assister au premier renversement, qu’on ne croyait plus possible, d’un régime arabe caricaturalement autocratique et corrompu. Malgré le mécontentement latent et des (...)

Tunisie, Egypte, Yémen, ... : La peur change de camp

LA PEUR CHANGE DE CAMP
Tunisie, Egypte, Yémen, ... : La peur change de camp

Tunisie, Egypte, Yémen, ... : La peur change de camp

Tunisie, Egypte, Yémen, et partout dans le monde, LA PEUR CHANGE DE CAMP, DEHORS LES CRIMINELS !
 Bitin Caraibe | 2004 · 2020