Le Phare et la léproserie

Les ruines de la léproserie et de la cotonnerie

A l’extrémité est de l’île, on peut voir les ruines de la léproserie et de l’ancienne cotonnerie ainsi que le phare de la Pointe Doublé.

On y voit aussi se dresser sur la montagne une partie du parc éolien.

En remontant un peu sur les terres, au dessus de Baie-Mahault, la végétation est plus abondante et on peut voir les fameuses "tête-à-l’anglais", les cactus :

La végétation de l’île, essentiellement à caractère xérophile, compte en effet de nombreux cactus : cactus-cierges, cactus-raquettes, « tête-à-l’anglais », etc.

Au bout de l’île, après la station météo, les falaises abruptes de la côte laissent au promeneur percevoir l’immensité de l’océan, à perte de vue.


A voir :

La carte intéractive de La Désirade Geoportail.

La station météo de La Désirade

Mis en ligne par Bitin Caraibe
 21/12/2010
 https://bitin.fr/caraibe/Le-Phare-et-la-leproserie.html

Messages

Voir aussi

La maison de l'Indigo en Désirade
La maison de l'Indigo en Désirade

La maison de l’Indigo en Désirade

Anne et Ghis vous invitent à partager leur passion des couleurs végétales à Marie-Galante, depuis qu’en juillet 2013 ils ont quitté La Désirade pour l’île voisine. Ils sont bien décidés à remettre en (...)

L’ancienne station météo

La Pointe Doublé & Grand Savane
L'ancienne station météo

L’ancienne station météo

A la pointe extrême est de l’île (Pointe Doublé et Grand Savane), à proximité du phare, l’ancienne station météo a été construite sur le point de la Guadeloupe le plus proche de l’Afrique. Une station (...)
Un site hébergé par Bitin Caraibe | Suwedi 7