Martinique : épandage aérien suspendu jusqu’à nouvel ordre !

L’épandage aérien représente un risque pour la santé

ASSAUPAMAR : "Une victoire qui en appellera d’autres. Restons mobilisés !" -

Après le tribunal administratif de Basse Terre (Guadeloupe), le 5 juillet 2013, celui de Fort de France a également pris sa décision : les magistrats ont ainsi décidé de suspendre l’épandage aérien, pourtant autorisé par le préfet - représentant de l’état - le 26 février 2013.

"Le préfet n’a pas retenu la règle relative au principe de précaution", argumentaient les avocats des opposants à l’épandage aérien : les magistrats ont ainsi estimé que l’épandage aérien représente un risque pour la santé, le tribunal administratif de Fort de France adoptant une position similaire à celui de Basse-Terre, en Guadeloupe.

Cette décision intervient alors que le préfet de Martinique, Laurent Prévost, accordait en début d’année une troisième dérogation consécutive à l’interdiction de l’épandage aérien dans les cultures de banane pour une durée d’un an.

La requête avait été déposée par l’assaupamar et l’association pour la sauvegarde de l’environnement et la santé.

"Une victoire qui en appellera d’autres. Restons mobilisés !" - ASSAUPAMAR

Voir aussi

Martinique : « France Antilles » en redressement judiciaire
« France Antilles » - Groupe Hersant Médias

Chute de la maison Hersant : et maintenant les Antilles ! La chute de la maison Hersant se poursuit en outre-mer, au cœur de ce qui fut la naissance du groupe « France Antilles » (devenu ensuite GHM). La chute de la maison Hersant se poursuit, cette fois outre-mer, au cœur de ce qui fut la naissance du groupe « France Antilles » (devenu ensuite GHM). Le 30 septembre, le quotidien « France (...)

chlordécone : appauvrissement de la mémoire et tremblements d’intention chez le nourrisson
Impact de l’exposition au chlordécone sur le développement des nourrissons

chlordécone : appauvrissement de la mémoire et tremblements d'intention chez le nourrisson
Dans un article publié dans la revue Environnemental Research, des chercheurs de l’Inserm (Unité Inserm 1085 – IRSET Institut de Recherche sur la santé, l’environnement et le travail, Rennes et Pointe à Pitre) en lien avec des chercheurs québécois, belges et américains ont cherché à savoir si l’exposition au chlordécone (un pesticide utilisé jusqu’en 1993 dans les plantations de bananes aux Antilles) avait (...)